Enzo Concetti : Vivre en Californie en tant que Stagiaire

vivre aux usa en tant que stagaire

Enzo, 24 ans, nous partage son expérience en visa J1 aux Etats-unis, et nous confie ses astuces pour vivre aux Etats-Unis en tant que stagiaire !

Bonjour Enzo. Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Oui bien sûr, je m’appelle Enzo Concetti et j’ai 24 ans. Mon parcours est plutôt simple car j’ai fait un BAC ES et je savais que je voulais intégrer une école de commerce. Depuis toujours, j’ai su que je voulais travailler dans le business et j’ai donc fait l’ECE (Ecole de Commerce Européenne) à Lyon dans un cursus BBA Commerce International. Après avoir été diplômé, j’ai pu intégrer directement un MSc  (BAC+5) en Business, Innovation, Entrepreneuriat au sein de l’INSEE Lyon car mon projet professionnel est de créer mon entreprise dans le domaine de l’impression 3D. Avant cela, j’ai eu des expériences en entreprise au cours de mon cursus scolaire. J’ai notamment travaillé en tant que Chef de Projet Junior au sein d’une agence de communication à Montpellier. J’avais un rôle commercial avec des objectifs précis à atteindre. C’était la première fois que j’étais vraiment confronté au terrain et au monde de l’entreprise. J’ai tout de suite accroché et j’ai su que j’avais choisi la bonne voie.

Suite à cela, l’année suivante, j’ai réussi à trouver un stage de 6 mois à Los Angeles dans le domaine du Marketing et du développement. Ce fut une expérience très riche au niveau professionnel car j’ai beaucoup appris sur la façon dont fonctionne le business là-bas. De plus, le choc des cultures a été très fort et c’est ce que je recherchais en partant là-bas.

Comment as-tu trouvé ton stage ? Peux-tu nous partager ton expérience avec InternAbroad ?

J’ai trouvé mon stage à Los Angeles en faisant appel à InternAbroad car il est difficile de prendre contact avec des entreprises sur place. Ma démarche a débuté sur les réseaux sociaux, j’ai adhéré à des groupes de Français présents aux Etats-Unis et j’ai posté une annonce de recherche de stage. Après quelques jours, j’ai été contacté par une personne d’InternAbroad et le concept m’a bien plu. J’ai décidé de poursuivre le processus et après une évaluation de mes compétences avec l’organisme de placement, j’ai été mis en contact avec une entreprise à Los Angeles. Nous avons planifié un entretien et j’ai décroché le poste. S’en est suivie la procédure de Visa qui a duré environ 2 mois. L’organisme a été très réactif concernant ma demande et j’en suis très satisfait.

Peux-tu nous parler de ton stage aux Etats-Unis ?

J’ai intégré une entreprise française, spécialisée sur une activité de niche. Le but était d’intégrer l’équipe présente sur Los Angeles et de participer au développement de l’activité régionale. On peut résumer ça à Business Developer. Au début, mon rôle consistait à réaliser des missions marketing et E-marketing. En parallèle de cela, je développais mon argumentaire de vente et mon fichier de prospection. Lorsque j’étais prêt, 1 mois environ après mon arrivée, je suis allé sur le terrain chaque jour pour trouver de nouveaux clients et vendre les produits de l’entreprise. J’étais bien intégré dans l’équipe et tout se passait bien, ce qui m’a permis de participer aux choix stratégiques du développement et ainsi devenir force de proposition au sein de l’entreprise.

Quels bénéfices as-tu retiré de ton stage ?

Au début j’ai été très surpris de la différence de culture entre les Etats-Unis et la France, ce n’est pas du tout la même approche. Il a fallu s’adapter et se remettre en question chaque jour. Cela m’a permis de vraiment développer mes compétences commerciales et relationnelles. J’ai aussi perfectionné mes connaissances en marketing et E-marketing car j’ai appris à manipuler des outils et à utiliser des méthodes de travail différentes de celles que je connaissais déjà.

Quelles sont les différences qui t’ont le plus marqué professionnellement et personnellement parlant entre la France et les USA ?

Professionnellement, les Etats-Unis sont tres différents de la France. Il n’est pas dans l’habitude des Américains de répondre négativement à quelque chose. Cela est un problème dans un processus de vente et il faut apprendre à détecter les vraies opportunités des fausses pistes. Au niveau relationnel, admettons que vous avez réussi à établir une vraie confiance avec votre client, et que les échanges sont amicaux, productifs et peuvent conclure à une vente. Et bien aux Etats-Unis, il est possible que votre interlocuteur ne vous adresse plus la parole et ne réponde plus au téléphone du jour au lendemain car il ne s’intéresse plus à votre offre. Cela peut être très frustrant. Une autre différence est que les américains, fidèles à leur réputation, sont très patriotes. Dans ce cas c’est « quitte ou double ». Soit vous êtes Français et ils adorent, soit ils ne veulent pas travailler avec vous car ils ne veulent traiter qu’avec d’autres américains ou entreprises américaines.

As-tu apprécié la vie aux USA ?

En Californie le cadre de vie est magnifique, il fait chaud toute l’année, les plages de l’océan sont gigantesques et on peut même faire du ski à 1H30 de route de Los Angeles !

Los Angeles est une ville réputée pour son coût de vie élevé, comment t’en es tu sorti ? As tu des astuces à donner pour s’en sortir avec peu de budget ?

Il est vrai que c’est une ville assez chère mais il y a tout de même des moyens de s’en sortir pour peu. Déjà les transports en commun sont bien organisés donc il est possible de se déplacer aisément même si cela représente un certain budget (environ 5$ le ticket de bus pour la journée).

Je recommande le site de Craigslist pour en acheter une, mais veillez bien à vérifier le véhicule avant de l’acheter, si vous pouvez vous faire accompagner par une personne qui s’y connaît, je vous le conseille. Il y a aussi la possibilité de louer une voiture à moindre cout selon la durée de votre séjour. Certaines locations proposent des tarifs speciaux pour les étudiants. L’essence est beaucoup moins chère qu’en France donc vous pouvez visiter du pays !

Les dépenses mensuelles se résument à la nourriture et les prix sont équivalents à la France si vous allez dans les supermarchés.

Ensuite, il y a beaucoup de quoi se divertir, les restaurants, les bars sont équivalent à la France en terme de prix. Il est dans la culture américaine de donner des « tips » à la fin de toute consommation dans les Restaurants, Bars, FastFood, ce qui représente entre 5 et 20% de l’addition. Cela reste quand même au bon vouloir du client mais si vous n’en donnez pas vous serez très mal perçu par le personnel.

Comment as-tu trouvé ton logement ?

J’ai trouvé un logement via le site français Bedycasa qui propose de louer des chambres directement chez l’habitant car les studios/petits appartements restent beaucoup plus chers qu’en France.

Pour ma part, c’est ce qui m’est arrivé et, encore aujourd’hui, ce sont restés des amis, nous nous contactons régulièrement et je les ai même revus et accueillis en France ! Au travers de cette expérience, le dépaysement est assuré !

Aurais-tu des conseils à donner aux étudiants / jeunes diplômés qui envisagent de partir aux USA ?

Le meilleur conseil que je puisse donner est de vous assurer que vous pourrez vous déplacer en toute liberté là-bas. Avoir une voiture est presque essentiel.

Ensuite, trouvez une chambre en famille d’accueil ou colocation avec des gens de votre âge. Evitez absolument de partir avec quelqu’un de votre entourage car vous aurez tendance à rester ensemble et à ne pas vous ouvrir aux autres. Ce serait dommage de ne pas profiter d’une telle opportunité. Vous n’avez plus qu’à faire vos démarches et Have fun !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *